Zoetis lance Cytopoint® (lokivetmab) dans l’Union européenne

 

  • Le premier anticorps monoclonal à usage vétérinaire est maintenant disponible dans l’Union européenne.
  • Une seule injection de Cytopoint traite les manifestations cliniques de la dermatite atopique chez le chien, y compris le prurit et l’inflammation, et reste efficace jusqu’à un mois.
  • Cible et neutralise l’interleukine-31 canine (cIL-31), une cytokine cruciale impliquée dans la stimulation du prurit chez les chiens souffrant de dermatite atopique.
  • Une nouvelle option pour améliorer la qualité de vie des chiens atopiques et tranquilliser les propriétaires.

 

LAUSANNE, SUISSE, 6 septembre 2017. Zoetis a annoncé aujourd’hui le lancement de Cytopoint (lokivetmab), le premier traitement par anticorps monoclonal (mAb) à usage vétérinaire disponible dans l’Union européenne. Cytopoint est indiqué pour traiter les manifestations cliniques associées à la dermatite atopique, y compris le prurit et l’inflammation, chez les chiens de tous âges d’au moins 3 kilogrammes. Cytopoint cible et neutralise l’interleukine-31 canine (cIL-31), une cytokine-clé impliquée dans le déclenchement du prurit chez le chien. Administré à raison d’une injection mensuelle, Cytopoint soulage immédiatement et durablement les démangeaisons– signe caractéristique de la dermatite atopique canine, une affection cutanée d’origine allergique -, ainsi que l’inflammation et les lésions qu’elle provoque. Cytpoint contribue à améliorer l’état de santé et la qualité de vie à long terme des chiens souffrant de dermatite atopique, réduisant ainsi la frustration et la préoccupation des propriétaires.

« Mon expérience personnelle avec Cytopoint c’est une réponse aussi rapide qu’efficace, avec une réduction importante des démangeaisons chez les chiens dès 24 heures » a indiqué la Dr. Annette van der Lee, spécialiste en dermatologie vétérinaire à Utrecht (Pays-Bas), qui a pris part aux études de terrain menées en Europe. « La dermatite atopique est une affection canine très courante et les propriétaires que je rencontre cherchent désespérément une solution rapide, fiable et sans risque pour soulager leurs chiens. Avec une seule injection par mois, Cytopoint peut réellement apporter le confort que les propriétaires attendent. Avec ce premier traitement par anticorps monoclonal à usage vétérinaire, les vétérinaires et dermatologues vétérinaires européens vont maintenant pouvoir accéder à une nouvelle catégorie thérapeutique. Il s’agit d’une innovation très intéressante, qui améliore fortement la santé et la qualité de vie des chiens, mais aussi le bonheur de leurs familles. »

« La dermatite atopique est une affection très courante chez les chiens, avec des répercussions importantes sur la qualité de vie des animaux ; elle est également source de frustrations pour de nombreux propriétaires » a déclaré la Dr. Chiara Noli, DMV et spécialiste en dermatologie vétérinaires à Milan (Italie). « Cytopoint constitue une option thérapeutique sûre et durable pour les chiens et leurs propriétaires. »

 

À propos de Cytopoint

Cytopoint est une solution pour injection stérile et prête à l’emploi, contenant l’anticorps monoclonal lokivetmab. Il a été spécifiquement conçu pour cibler et neutraliser la cIL-31, une cytokine (protéine-clé de la communication intercellulaire) cruciale impliquée dans le déclenchement du prurit inhérent à la dermatite atopique canine. Il fonctionne en imitant l’activité des anticorps naturels pour cibler et neutraliser spécifiquement l’IL-31, ce qui a pour effet d’interrompre le cycle du prurit chez les chiens atopiques.

Cytopoint commence à agir dans les huit heures suivant son administration. Une seule injection de la dose indiquée peut soulager pendant un mois les manifestations cliniques de la dermatite atopique canine, permettant ainsi à la peau endommagée de se régénérer. Dans les études cliniques soumises à l’Agence européenne des médicaments, un traitement avec Cytopoint à la dose minimale de 1 mg/kg a entraîné une réduction notable du prurit (démangeaisons) et présenté un effet bénéfique sur la gravité de l’affection, constaté par évaluation des lésions cutanées.

Ce produit convient parfaitement aux chiens de tous âges, même ceux souffrant d’affections concomitantes et peut être utilisé en complément d’autres médicaments ou traitements, dont les vaccins. De plus, grâce à son action précise et spécifique qui cible et neutralise la cIL-31, il a été démontré qu’il n’interfère nullement avec la réponse immunitaire, ni dans le sens d’une immunosuppression, ni dans celui d’une potentialisation indésirable.

Cytopoint fonctionne comme tout anticorps d’origine naturelle et est éliminé par les voies normales de dégradation des protéines, avec une implication minimale du foie ou des reins.

 

Informations posologiques de Cytopoint

La dose efficace minimale recommandée pour le traitement des manifestations cliniques de la dermatite atopique canine est de 1 mg/kg, pouvant être répétée une fois par mois. Cytopoint sera proposé en flacons à dose unitaire contenant 10, 20, 30 ou 40 mg de lokivetmab.

 

Au sujet de la dermatite atopique

Les démangeaisons font partie des motifs de consultation vétérinaire les plus fréquents, touchant environ un chien sur six.1 Plusieurs facteurs peuvent déclencher des démangeaisons chez le chien, parmi lesquels les infections, les allergies ou encore les parasites, et une dermatite atopique est diagnostiquée chez environ 15 à 20 % des chiens présentant du prurit.1

Depuis le mois de juillet, Cytopoint est proposé aux spécialistes en dermatologie vétérinaire à travers un programme pilote. Les vétérinaires des pays de l’UE, quant à eux, pourront l’utiliser à l’automne prochain. Avec Cytopoint, les vétérinaires peuvent enfin aborder la dermatite atopique canine avec un traitement par anticorps monoclonal, un secteur en développement rapide en médecine humaine. .

 

AVIS DE DIVULGATION

Déclarations prospectives : le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives qui reflètent le point de vue actuel de Zoetis concernant les perspectives d’avenir ainsi que les plans de développement, l’activité ou les performances financières à venir, les attentes concernant les produits, de même que d’autres événements futurs. Ces déclarations ne constituent en aucun cas une garantie de performances ou d’actions futures. Les déclarations prospectives sont assujetties à des risques et à des incertitudes. Si un ou plusieurs desdits risques ou incertitudes venaient à se concrétiser, ou si les hypothèses sous-jacentes de la direction s’avéraient inexactes, les résultats réels pourraient être très différents de ceux prévus dans les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont à considérer uniquement au moment où elles ont été faites. Zoetis décline expressément toute obligation de mise à jour ou de révision des déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse, afin de refléter de nouvelles informations, événements ou faits à venir. Une description plus complète des risques et des incertitudes susmentionnés est disponible dans notre rapport annuel, formulaire 10-K, pour l’année fiscale se terminant le 31 décembre 2016, dans les sections correspondantes intitulées « Déclarations prospectives et facteurs susceptibles d’avoir un impact sur les résultats futurs » et « Critère 1A. Facteurs de risque », dans nos rapports trimestriels, formulaire 10-Q, et dans nos rapports actuels, formulaire 8-K. Ces documents d’enregistrement, ainsi que tous ceux qui suivront, sont disponibles en ligne aux adresses www.sec.govwww.zoetis.com, ou auprès de Zoetis, sur simple demande.

 

1 Données internes, Recherche de positionnement IL-31. IPSOS 2014. Recherche de positionnement de prix IL-31. SKP. 2015, Zoetis LLC.